Impossible de manquer la sublime abbatiale Saint-Volusien quand on se promène dans les ruelles de la ville de Foix. L’architecture de cette abbatiale est un vrai trésor… Et un trésor peut en cacher un autre ! Vrai joyau du patrimoine fuxéen, l’horloge de cet édifice qui fut créée en 1880 est impressionnante par son histoire et le travail d’orfèvre qu’il y a derrière.

L’horloge de Saint-Volusien est une horloge mécanique. Elle a été fabriquée en 1880 à Morbier dans le haut-Jura par la maison d’horlogerie Francis Paget.

Si la tradition horlogère dans le haut Jura remonte au 17ème siècle, avec les frères Mayet, c’est au XIXe siècle que s’est développée la production d’horloge à Morbier, Morez et encore Foncine-le-Haut. On y fabriquait les fameuses comtoises des fermes, mais aussi de nombreuses horloges d’édifices pour les mairies et les églises.

L’horloge de Saint-Volusien a été installée dans le clocher dans les années 1910. Toutes les pièces ont été faites à la main.

L’horloge de Saint-Volusien est une véritable oeuvre d’art,un savoir faire unique.

Mécanisme de l'horloge de l'Abbatiale Saint-Volusien à Foix

De 1968 à 1995, Claude Delpy, horloger bijoutier à Foix, assurait son entretien. Toutes les semaines, il montait les 122 marches qui le conduisaient au 3ème étage du clocher pour dépoussiérer l’horloge et procéder à la mise à l’heure. Régulièrement, il lui fallait aussi huiler le mécanisme de l’horloge. La lame d’acier qui reliait le balancier était très sensible à la température, se dilatant l’été ou se rétractant l’hiver. Il fallait alors régler le mécanisme pour garantir la bonne heure.

Mécanisme de l'horloge de l'Abbatiale Saint-Volusien à Foix

Le changement d’heure a été instauré en France à la suite du choc pétrolier de 1973-1974. Cela a représenté davantage de travail pour l’horloger. En effet, «s’il était possible d’avancer l’heure assez aisément, on ne pouvait pas la reculer. A l’automne, faute de pouvoir remonter le temps, il fallait donc stopper le moteur de l’horloge et patienter» (extrait de la Gazette du 09/11/2022).

Tout un dispositif ingénieux permettait de relier le mécanisme de l’horloge au marteau qui sonnait la musique des cloches. Ainsi, l’horloge de l’abbatiale a rythmé la vie quotidienne des fuxéens jusqu’à jusqu’à la fin du XX ème siècle.


C’est alors que l’horloge a été informatisée, rendant obsolète le mécanisme jurassien. Il est resté dans le clocher où il risquait de s’abîmer. Claude Delpy a demandé qu’il soit restauré et valorisé. Le Maire de Foix, Norbert Meler a répondu favorablement à cette demande. L’horloge a été restaurée par Philippe Marty, cordiste et restaurateur toulousain. Le mécanisme est exposé désormais à l’entrée de l’abbatiale Saint-Volusien.

En décembre 2020, l’UNESCO fait rentrer au patrimoine culturel immatériel de l’humanité le savoir-faire horloger et la mécanique d’art de l’Arc Jurassien Franco-Suisse.

Informations pratiques

Remerciements à :
M. Claude DELPY pour sa disponibilité et son aimable collaboration
M. Norbert MELER, Maire de Foix et ses services pour leur soutien.

Thématiques

Sarah Dejean Duran

À propos de Sarah Dejean Duran

Sarah est une figure bienveillante et dévouée qui consacre généreusement son temps et son énergie à être bénévole à l'abbatiale Saint Volusien à Foix.

Ce contenu vous a été utile ?

Enregistrer

Partager ce contenu